BIOGRAPHIE

Jean-Patrice Brosse suit progressivement une formation artistique complète aux conservatoires du Mans (clavecin, orgue, musique de chambre, écriture, direction d’orchestre), de Paris, à l’Accademia Chigiana de Sienne, et aux Beaux-Arts de Paris (en architecture).


Photo Rodo

A vingt-trois ans, après une tournée d’une soixantaine de concerts de musique de chambre aux USA et en Amérique du Sud, il est organiste et claveciniste d’Ars Antiqua de Paris, de l’Ensemble polyphonique (direction Charles Ravier) et des Orchestres de la Radio, puis de l’Ensemble orchestral de Paris et de l’Orchestre de chambre de Toulouse (pour les enregistrements EMI). Puis il devient le partenaire apprécié de grands interprètes comme Henryk Szeryng, Jean-Pierre Wallez, Jean-Pierre Rampal, Maurice André, Frédéric Lodéon, Arto Noras... et accompagne des chanteurs tels que Gundula Janowitz, Rita Streich, Hugues Cuénot, Isabel Garcisanz, Derek Raggin, Michel Sénéchal ou Cécilia Bartoli...


Photo Marc Badran

Il collabore activement aux activités des Jeunesses musicales de France, pour lesquelles il donne de très nombreux concerts, et enregistre alors ses premiers disques en soliste : intégrales Purcell, Clérambault et Duphly chez EMI, Sonates de Bach avec Jean-Pierre Wallez chez IPG (récemment rééditées chez Universal). Il joue les grandes œuvres orchestrales (Concertos pour clavecin et pour orgue de Poulenc, Symphonie avec orgue de Saint-Saëns, Concertos de Falla et de Frank Martin, Sonate d'église de Sauguet...) avec les plus grands ensembles : Monte-Carlo, RAI, National et Philharmonique de Radio-France, des Pays de Loire, du Capitole..., sous la direction de Georges Prêtre (avec lequel il grave le Concert Champêtre de Poulenc pour EMI), Emmanuel Krivine, Jean-Pierre Marty, Marek Janowski, Michel Plasson... Henri Sauguet écrit à son intention sa Sonate d’Église (gravée chez Arion en présence du compositeur), Jean-Michel Damase ses Pastorales pour orgue, Joaquin Nin sa Symphonie des Mystères...


Photo Marc Badran

Approfondissant l’étude des traités et des instruments baroques, il fonde le Concerto Rococo, petite formation d’instruments anciens qui se consacre au répertoire du clavecin et de l’orgue concertants du XVIII° siècle (Bach, Schobert, Balbastre, Corrette, Mozart, Soler, Haydn...). Par ses recherches musicologiques, Jean-Patrice Brosse travaille également à la restitution d’offices religieux baroques alternant orgue et chant grégorien (Messe Agatange, Messe de Bordeaux, Voeu de Louis XIII...), et assure la révision d’oeuvres anciennes aux Éditions J. M. Fuzeau (Schobert, Soler...).


Photo Ferrante Ferranti

Récitaliste, concertiste, musicien de chambre, il est régulièrement l’invité des grands festivals français : La Chaise-Dieu, Sully, Septembre musical de l’Orne, Saôu, St. Riquier, Lessay, Nuits du Suquet, Printemps des Arts de Monte-Carlo, Prades, Centre baroque de Versailles, Orangerie de Sceaux, Avignon, Aix, Art sacré de Paris, Toulouse les Orgues, Printemps des Arts de Nantes, Radio-France-Montpellier, Albi, Nuits d’Uzès, Festival baroque de Pontoise, Mai de Bordeaux, St. Lizier, Comminges, Maguelone, Déodat de Séverac à St. Félix-Lauraguais, Bourges, La Rochelle, Dijon.... Il s’est produit dans la plupart des pays d’Europe, aux USA, en Amérique du Sud, en Extrême-Orient, dans le cadre de tournées - souvent illustrées de conférences et de master classes - ou de prestigieux festivals : Echternach, Bruxelles, Anvers, Francfort, Berlin, Dresde, Bonn, Düsseldorf, Amsterdam, Rotterdam, La Haye, Vienne, Budapest, Belgrade, Zagreb, Varsovie, Istanbul, Milan, Naples, Hong-Kong..

.
Photo Willy Maywald

Il a réalisé une série d’enregistrements consacrés aux clavecinistes parisiens du siècle des Lumières (Corrette, Balbastre, A. L. Couperin, Royer, Simon, Duphly...), parallèlement à l’ouvrage qu’il a écrit sur ce sujet, « Le Clavecin des Lumières » pour Bleu nuit éditeur. La richesse musicale et littéraire de cette époque lui a inspiré une évocation poétique, « Le Soir des Lumières », qu’il partage sur scène avec la comédienne Françoise Fabian, ainsi qu’une série de concerts-lectures « Mozart et le clavecin des Lumières ». Il a également composé, avec Marie-Christine Barrault, un choix de spectacles poétiques et musicaux autour d'oeuvres allant de la Renaissance jusqu'à nos jours. Avec Robin Renucci il joue "L'Orgue et l'Orateur" sur des textes de Pascal, Bossuet et Saint-Simon. Son dernier ouvrage, "Le Clavecin du Roi Soleil" (Bleu nuit éditeur) illustré par un CD (Saphir productions) traite du clavecin français des origines au début du XVIII° siècle.

Ses goûts éclectiques lui font par ailleurs aborder le répertoire de l’orgue romantique et contemporain. Directeur artistique du Festival du Comminges, il est professeur honoraire d'orgue baroque et de clavecin à l’École Normale de Musique de Paris Alfred Cortot.

L’esprit d’indépendance et le style très personnel de Jean-Patrice Brosse se reflètent dans ses écrits sur la musique et les beaux-arts, ainsi que dans la soixantaine d’enregistrements qu’il a réalisés pour EMI, Virgin, Decca, Universal, Arion, Vérany... dont l’originalité a été plusieurs fois soutenue par l'Adami et récompensée par des Grands Prix du disque et des nominations aux Victoires de la musique.
Jean-Patrice Brosse est officier de l'ordre des Arts et des Lettres.

 

 

 

Ouvrir au format Word pour impression